Courts-Métrages

COURTS-METRAGES HORS COMPETITION

 

Le formidable fils de la famille Martin
Gaëtan Selle (FR), Association Caméra 7, 11 min — 2013
Projeté avant Evolution
Coup de Cœur du « Sélectionneur Court-Métrage »

Bientôt, dans un monde proche du nôtre. Monsieur et Madame Martin vivent dans un bonheur matériel tout à fait satisfaisant. Seulement, leur fils ne répond pas à leurs attentes. Pour comprendre ce problème, il est nécessaire de revenir à l’instant précis de sa conception…

Le réalisateur:
Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser.

 

Inside Love
Margaux Spindler (FR), No Reason, 3 min — 2015
Projeté avant Gudsforladt en Compétition Officielle

C’était une Saint Valentin comme les autres.

Le réalisateur:
Margaux Spingler réalise des vidéos sous plusieurs identités depuis 2009. Formée au cadrage et à la lumière, elle vend des tickets de cinéma pour payer son loyer, et officie au sein du collectif messin No Reason pour faire battre son coeur. Elle a cofondé No Reason en 2014 avec ses deux acolytes Thibault Franquin et Mélodie Scagnoli, tous deux maquilleurs effets spéciaux. Ils réalisent ensemble des vidéos de genre et des films de commande pour des festivals. La vidéo d’ouverture de chaque séance du Festival du Film Subversif, c’est eux !

 

Wasted Night
Joseph Catté (FR), autoproduit, 2 min — 2014
Projeté avant Aaaaaaaah en Compétition Officielle

Un rendez-vous amoureux prend une tournure inattendue…
Wasted Night est un court-métrage de comédie, dans la pure tradition du soupe-opéra.

Le réalisateur:
Joseph Catté est un réalisateur français, né en 1991. Il travaille en tant que graphiste dans les effets-visuels et réalise des courts-métrages sur son temps libre, espérant transformer cette passion en future profession. Il explore différents styles, afin de constamment repousser ses limites. Il a ainsi réalisé un clip musical sur les années soixante, une adaptation gore d’une pièce de théâtre, une comédie absurde sur les rendez-vous amoureux et un drame métaphysique.

 

Shopping
Nikodem Rautszko Panz, Vidéo Graphic, 4 min — 2014
Projeté avant Like Cattle Towards Glow en Compétition Officielle

Un homme au comportement inquiétant rode dans un centre commercial. Il scrute les femmes qu’il croise et les mannequins dans les vitrines. Soudain, tout se mélange…

Le réalisateur:
Nikodem est un réalisateur, cadreur et monteur, basé en région parisienne. Avec la structure « Vidéo Graphic » qu’il a créé en 2009, il propose différentes prestations audiovisuelles (captations live, réalisation de clips, films institutionnels..). En parallèle, il développe un projet de série de courts-métrages intitulée « VIZAVI », suite de chroniques urbaines sombres et décalées, dont Shopping fait partie. La série a été nommée puis récompensée à plusieurs reprises, lors de nombreux festivals de courts-métrages.

 

Je suis fan de ma chatte et de son cul
Jean-Marie Villeneuve (FR), Stalkers, 2 min — 2012
Projeté avant Aaaaaaaah en Compétition Officielle

Ma chatte, elle aime le cul. Ça tombe bien… j’aime ça… le cul.

Le réalisateur:
Jean-Marie Villeneuve écrit un premier one man show, Je suis trop, en 2000, pour Jalim Grozego. À partir de 2006, il se tourne du côté du cinéma avec l’écriture et la réalisation de plusieurs courts-métrages et clips expérimentaux. En 2010, il reçoit une aide à l’écriture de la Région Bretagne et un soutien du Forum des Images à Paris pour son projet de long-métrage La Tournée de Pat et Jim. Deux ans plus tard, il réalise une comédie décalée, The Cream, sélectionnée dans une trentaine de festivals dont « Chéries Chéris », et à Indianapolis (prix du meilleur réalisateur), Boston, Chicago, San Diego, Houston, Seattle, Lima, Durban, Madrid, Florence, Londres et multi diffusée sur Pink TV. À partir d’avril 2012, il travaille en autoproduction sur son premier long-métrage, Tout est faux, qui lui vaudra une belle reconnaissance critique. En 2016, Jean-Marie Villeneuve se lance dans un projet de court métrage ambitieux : AXN. Ce court de 20 minutes est réalisé sans équipe technique, avec seulement un appareil photo et les lumières de Paris. Le film, très abstrait et à la limite de l’expérimental, est sélectionné au Festival Indépendant de New-York. Récemment, à l’occasion du Festival Nikon, Je suis une claque rencontre un beau succès, puis est sélectionné au Festival International de Kiev. Enfin, il est également réalisateur de plusieurs vignettes à tendance humoristique, dont L’Acteur est régulièrement sélectionné, et de la série Vidéo Labo by Jim.

 

Je te baise
Jean-Marie Villeneuve (FR), Stalkers, 2 min — 2012

Je te baise, non, tu ne me baises pas… attend, t’entends !?

 

Vorgue
Lucie Schosseler (FR), autoproduit, 5 min — 2013
Projeté avant La Chambre Interdite en Compétition Officielle

Soyez-morts, mais pitié, restez chics.

La réalisatrice:
Issue d’un cursus artistique, Lucie Schosseler décide rapidement de se focaliser la sculpture et le maquillage SFX. Principalement motivée par une production cinématographique, publicitaire ou tournée vers le spectacle vivant, elle travaille sur des projets destinés à être exposés en galerie ou centre d’arts, ainsi que sur des commandes de particuliers (masques, collaborations…). Elle est également cofondatrice de l’association Studio Super5.

 

Pic Nic Douille (director’s cut)
Jean Chauvelot (FR), Studio Super 5, 3 min — 2015/2016
Projeté avant Men and Chicken en Compétition Officielle

Picnicdouille ? Tu veux jouer ça à Picnicdouille ? T’es con ou quoi ? On a plus sept ans !

Le studio:
Collectif formé à Metz en 2011, Studio Super 5 raconte des supers histoires avec des supers images. Avec Pic Nic Douille, il s’est hissé jusqu’à la finale du Nikon Film Festival, pour l’édition 2015.